Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Discussions ayant comme sujet goldorak et qui ne sont pas lié directement à la série ou aux produits dérivés
Répondre
Avatar du membre
Monsieur Vilak
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 15945
Enregistré le : lun. janv. 02, 2006 23:32 pm

Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par Monsieur Vilak »

Je voudrais vous raconter tous les moments de ma vie qui ont fait le fan que je suis aujourd'hui.

Je n'ai aucun souvenir de ma première rencontre avec Goldorak, c'était probablement le 3 juillet 78, à deux semaines pil poil de mes quatre ans, mais je ne peux le confirmer.
A cette époque, je restais scotché devant toutes les émissions pour la jeunesse et je n'ai pu manqué celle-là, sauf si nous étions sur la route, les vacances ayant tout juste commencé.

Quel effet ma première vision d'un épisode m'a-t-il fait ? je ne sais pas, j'ai probablement trouvé Goldorak beau et fort, Hydargos effrayant et Rigel risible. Je n'ai sans doute rien compris non plus à l'histoire. Heureusement que les gentils étaient très gentils et les méchants très méchants! J'ai du adorer, sans plus, comme j'adorais les autres DA et série.
L'amour est venu au fil des épisodes, notamment par un dessin de mon grand frère car je ne comprenais pas le principe de la soucoupe porteuse et je me demandais pourquoi Goldorak était un coup gros et un coup maigre et il me l'a expliqué.

J'ai très peu de souvenirs de cette première diffusion et il ne m'en reste que des bribes comme le Sosie de Goldorak et un Sogradi que je pris pour Hydargos. Il est probable que parfois, j'ai manqué un épisode ou deux.

Par contre au niveau des sensations, c'est très clair dans mon esprit et c'est une souvenir délicieux!

Ma mamie nous achetait à peu près tous les romans illustrés et BD qui sortaient sur Goldorak et je les dévorais. J'ai eu quelques jouets, deux ou trois t-shirts et dans les cours de récré on jouait à et on parlait de Goldorak.

J’étais en deuxième année de maternelle et lorsqu’on m’a dit que Goldorak était vivant, qu’il était venu tout seul sur notre planète et qu’il avait lui-même choisi le terrien Actarus comme pilote, je le crus volontiers. J'ai aussi eu une bande dessinée, Mazinger Z, dont le héros est un sosie d'Alcor, un médiocre plagiat qui surfait honteusement sur le succès de Goldorak ! ! !

Bien évidemment, j'ai été voir l'évènement cinématographique de ma jeune vie, "Goldorak au cinéma", au printemps 79. Ce fut un très grand moment.
Dans la foulée, le 33 tours qui l'adaptait me fut offert et me devint indispensable, il est sans l'ombre d'un doute le disque que j'ai le plus écouté dans ma vie. Aujourd'hui encore, le fichier MP3 qui le reproduit tient un grande place dans mon audiothèque.

Puis Goldorak disparut des écrans TV en décembre 79 avec l'épisode 68 et ne me manqua pas trop, les Albator, San ku kai et autres Force G le remplacèrent sans problème et me plurent presque autant.


En 1980, je me fis offrir un 33 tours, " Les Héros de L"espace ", disque où figurent des chansons et instrumentaux des DA à la mode. Un de ces thème s’appelait " Grendizer ". Voyant ce mot pour la première fois, je m'imaginais que ça devait être le nom d'un robot pourri, un sous-Goldorak merdique... et rouge, allez savoir pourquoi!

Septembre, les 6 derniers épisodes sont enfin diffusés en France et je ne dois en voir qu'un ou deux.

Chose étrange, j'ai pendant de très nombreuses années, je dirais jusqu'en 1993, était persuadé que Goldorak était arrivé en 1980. C'est une idée qui est venue je ne sais pas comment.

J'ai très peu de souvenir de l'époque et presque aucun que je ne puisse dater. Maintenant que grâce au Wikirak nous avons retrouvé toutes les dates de diffusion de Goldorak de 1978 à 1988, je le peux, mais c'est une découverte récente.
Mon plus vieux souvenir de Goldorak se passe dans la maison de mes grands-parents paternel (l'histoire du dessin de mon frère) et nous y allions chaque mois de juillet, si c'est évidemment l'été 78, je pouvais plus tard croire que c'était plutôt 79 ou même 80.

Mes souvenirs en classe sont aussi inexistants. Je me souviens juste d'un Actarus fait en légo alors qu'à travers la vitre un soleil chauffait la pièce et j'ai donc attribué ce souvenir au printemps 80, étant dans la salle de ma 3ème année de maternelle.

Je me rappelle également avoir demandé à la personne déguisée en Père Noël à l'animation de mon école le Shogun Véhicle. Étant passé en primaire à l'été 80, ce dernier Noël de ma maternelle ne pouvait être qu'en 79. Ce souvenir est toujours demeuré limpide, pourtant je n'ai jamais pensé à faire le rapprochement et j ne regardais pas non plus les copyrights des bouquins que j'avais. Pour moi Goldorak devait être arrivé en 1980, point!

Il faut dire que je ne me suis jamais réellement penché sur la question de savoir quand Goldorak était arrivé en France, savoir quand tel évènement était arrivé dans ma vie ne m'importait absolument pas alors et ces diverses envies de datation diverses viendront bien après mes 20 ans.

Il n'y a pas dix-huit mois entre la fin de la série en 80 et son retour en 82, pourtant, cette année et demi m'a semblé très longue, mais le temps passe très lentement je crois quand on est enfant. En janvier 82, un an et demi, c'est le 1/5ème de ma vie, c'est énorme!!!

Concernant cette diffusion de janvier 1982 et là je ne loupais pas beaucoup d’épisodes, toujours avec des larmes quand cela se produisait. Quand j'étais absent, ma mamie (qui avait arrêté de travailler à la naissance de mon frère en 1970 pour nous élever) me les enregistrait sur des K7 audio. Je vis le dernier épisode sans doute pour la première fois, à moins de l'avoir totalement oublié car je me souvenais des opus avec Pollux et Végalia trois ans plus tôt (nous sommes fin 83 !). Je n'avais plus 4/5 ans mais 8/9 ans , je comprenais tout et me régalais. C'est cette diffusion qui m'a rendu accro. Quand X-or le remplaça, le manque fut là et je fis avec pendant trois ans, relisant mes BD et romans illustrés.

Noël 1985 voit l'arrivée dans mon foyer d'un magnétoscope. 4 VHS de Canestrier contenant 14 épisodes me furent rapidement offerts dans les mois qui suivirent. Là encore, j'ai passé un an et demi sans Goldorak, mais l'écart me semble moins grand.

Lorsque je sus par hasard à l'été 87 que Goldorak était en court de diffusion aux alentours de midi et demi, je me régalais et enregistrait un bon paquet d'épisodes. Rater un épisode par ci par là me faisait un peu de peine mais sans plus et ça arrivait rarement. Puis, vers la fin de la série, je décrochais subitement, sans doute parce qu'il y avait trop d'épisodes de cette période sur mes 4 VHS.

A la rentrée et pendant les deux ans qui vont suivre, Goldorak va être diffusé et rediffusé à outrance dans le club Dorothée. Quand je tombais dessus, je regardais mais sinon ça ne me faisait rien de le louper et je n'y pensais pas automatiquement même si je savais l'heure de diffusion. J'enregistrais rarement.
Lors de ces multiples rediffusions de la fin des années 80, je me suis rendu compte que par le passé j'avais du loupé pas mal d'épisodes car il y en a eu dont je n'avais aucun souvenir (Les massacreurs du ciel, La grande douleur). Mais non, je n'ai même pas la curiosité de suivre la série pour voir si quelques perles de plus m'ont échappé...

Après un an et demi d'absence, Goldorak revient sur La Cinq fin 90 et mon comportement est inexplicablement le même et je suis aujourd'hui toujours incapable de vous expliquer celui-ci.

87/91, c'était une période où ma vie n'était vraiment pas géniale et mes distractions étaient principalement télévisuelles. Et dans ma propre chambre il y avait TV et magnétoscope... Non, décidément je ne comprend pas et quand je me rappelle toutes les conneries que j'enregistrais, et j'en enregistrais des tonnes, je trouve mon dénigrement de Goldorak sans explication.

La passion semblait finie, pour de bon, pour toujours ! Cependant, quand je dénichais un livre que je n'avais pas ou un objet dérivé que je puisse me permettre d'acheter, je le faisais, regardant aussi de temps en temps la quarantaine d'épisode que je devais alors posséder.

Une éternité passe et une nouvelle époque commence...

Printemps 93.
Une minuscule boutique, le mythique JDS (Japanimation Delivery Service), ouvre ses portes à Nîmes.
La petite rue des Chapelier où elle se trouve héberge déjà deux lbrairies de BD classique que je fréquente régulièrement, cela me permet de découvrir la boutique dans la semaine de son ouverture.
"Caverne d'Ali Baba" est le mot qui me vient à l'esprit la première fois que j'y pénètre.
Les fanzines que j'y trouve me font découvrir "l'autre coté" du dessin animé japonais et m'apportent un parfum adolescent à ces œuvres qui jusque là ne respiraient pour moi que l'enfant que j'ai tout juste cessé d'être.
Depuis quelques mois déjà, je regrette amèrement de ne pas avoir enregistré tout Goldorak alors que de 87 à 91, les occasions n'ont pas manqué sur M6, TF1 et La 5. Les trésors que je trouve dans cette boutique accentuent grandement cette sensation.

Octobre 1993. Récré Kids arrive le dimanche matin sur TMC. Goldorak est au programme et j'accueille cette nouvelle avec une très grande joie qui me surprend moi-même. Je pensais vraiment que c'était fini, j'étais absolument convaincu que la série ne serait plus jamais diffusée, je ne sais d'ailleurs pas pourquoi.

Là, je décide non seulement de ne pas louper un seul épisode, mais surtout de tout enregistrer. Et je tiens parole. Et, comme un amour retrouvé, la passion revient à 19 ans. Je découvre des épisodes totalement sortis de ma mémoire (La fiesta Tragique, le traquenard de la mort) et d'autres je n'ai sans doute jamais vu (le nouveau temps des cavernes, les radars se sont tus, la chevauchée infernale).

Décembre 1993, à l'occasion d'un stage de formation, j'ai un minitel sur mon bureau et je découvre le 3615 toon où l'on me parle bien vite du 3615 RTEL, un serveur Forum/discussion sympa rempli de fans de mangas. Je fais l'effort financier de prendre un minitel chez moi (5000 frances de facture le premier mois, ça calme ! ! !) et je me fais pleins de contacts avec qui j'échange des VHS enregistrés à la TV. Je récupère l'intégrale d'autres séries de mon enfance mais surtout je met la main sur Uchu Enban Daï Senso, le fameux pré-make avec Gattaiger, Les CB go Nagaï et les films avec les Mazinger. Je récupère aussi une demi douzaine d'épisodes en japonais et les 45 premiers en Arabe (donc non censurés ! ! ! ! ! !). Mais surtout, je rencontre un type qui va souvent au japon. Je lui envoie 3000 francs et il me ramène de Tokyo les mangas originaux, des art books, et les trois volumes de Mazin Saga dans lequel Actarus est réutilisé par Nagaï. Avec mon petit bouquin, " le japonais en 40 leçons ", je déchiffre tous les noms de personnages, de machines et de lieux. Avec tout ce que j'ai appris en quelques mois, je suis convaincu d'être le type qui en connaît le plus sur Goldorak en France. Cela n'est peut être pas tout à fait vrai, mais cela se sait sur les serveurs Minitel que je fréquente.

L'arrivée du Minitel et mon entrée sur RTEL, dont beaucoup des premiers japanimefans étaient des membres assidus, a, en quelques mois, changé ma vie de Goldofan en m'ouvrant à tous les horizons. Je tiens à le souligner et à remercier les créateurs de ce serveur qui a fermé en 2005 et qui a pu combler bien des appétits pendant presque 20 ans.
Sans lui, je ne serais certainement pas ce "Monsieur Vilak" qui vous semble si familier et avec qui, à 40 ans et plus, vous avez des discussions digne des cours d'école.

Sur RTEL donc, YWL, le rédacteur en chef d'Anime Land de l'époque me demande d'écrire le dossier le plus gros que je puisse faire sur Goldorak pour le publier dans son fanzine. Je prend ça comme un formidable honneur, je m'attelle à la tache et bien vite il y a plusieurs dizaines de pages où j'aborde tous les aspects de Goldorak. Mais la parution est toujours retardée, ce qui me permet de modifier le dossier avec toutes les nouvelles infos que j'apprends de temps en temps. Finalement, au beau milieu de mon service militaire, à le rentrée 97, alors qu'Anime Land est devenu un vrai magazine, un hors série spécial Go Nagaï sort dans les kiosques. Mauvaise surprise, mon dossier a été mélangé avec les écrits d'un autre, je suis terriblement déçu même si la qualité de l'ensemble est très correcte.

Au sortir de l'armée, à la rentrée 98, je passe sur internet. Peu de choses nouvelles arrivent à moi, j'en sais déjà tellement et possède quasiment tout ce qui existe sur support vidéo et papier.
Goldorak n'est plus qu'une passion parmi tant d'autres qui me reprend furieusement de temps en temps pendant quinze jours. Mais ce sont quinze jours intenses. Les sites sur Goldorak sont sympas mais sans plus, jusqu'au jour ou je découvre le forum de la Lune rouge et là, je peux enfin vivre mes crises goldorakiennes avec d'autres furieux dans mon genre...
Merci à tous ceux qui animent et font vivre ce forum !

J'ai fait un edit pour corriger un truc et je me rend compte que je parle beaucoup de ma grand-mère maternelle, Angèle Vallejo, aujourd'hui disparue. Je voudrais lui rendre hommage en vous expliquant pourquoi.

Mes parents après leur mariage se sont installés dans le même immeuble qu'elle et il y a je crois sept mètres entre leurs portes.
Comme je vous l'ai déjà dit, ma Mamie a arrêté de travaillé à la naissance de mon frère en 70 pour s'en occuper car mes parents travaillaient énormément. Pendant toute notre maternelle et les premières années de notre primaire, elle nous amenait et nous ramenait de l'école et nous préparait nos trois repas. C'est chez elle que nous faisions nos devoirs et regardions la TV le soir, puisqu'il n'y a jamais eu de télévision chez nos parents jusqu'au milieu des années 2000.
Les weekend, nos parents avaient des activités du genre chorale qui ne nous intéressaient pas beaucoup et où nous étions plus une gène. Nous les passions donc la plupart du temps chez Mamie où, il faut bien le reconnaitre, nous avions une vie de pacha entourés de chiens et d'oiseaux, agrémentée de sorties à la mer, à la piscine ou dans les parcs à balançoire et toboggan, à moins qu'une partie de football dans la cour avec les voisins ne nous occupent toute l'après midi, jusqu'à l'heure des dessins animés.
Nous nous sommes définitivement installés chez elle en 1986.
Après quelques années ailleurs, J'ai aujourd'hui le privilège de pouvoir vivre ma vie d'adulte dans cet appartement qui, dans mon cœur, a toujours été mon vrai "Chez moi".
Ma passion pour Goldorak, je dois d'avoir pu la vivre et de pouvoir continuer à la vivre selon mon plaisir grâce à elle.
Je pense donc que si, comme certains d'entre vous le dites, j'ai réellement fais quelques chose pour la popularité et l'approfondissement des connaissances sur Goldorak en France, vous pouvez lui adresser un petit merci.
Modifié en dernier par Monsieur Vilak le sam. mars 25, 2017 11:32 am, modifié 7 fois.
Prend Goldorak, parles-en, rassemble les gens qui partagent cette passion et rend la plus vivante.
Au final, il y aura encore plus de Goldorak pour toi-même et pour le monde.

Merci Monsieur Huchez...

WIKIRAK
Avatar du membre
homnorak
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 2264
Enregistré le : mar. juin 04, 2013 20:36 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par homnorak »

merci de donner toutes ces infos sur toi ;)

Euh, je me sens un peu bête maintenant par rapport aux posts que j'ai mis avec mes petits infos récoltées seulement depuis 10 mois.

Et si j'ai besoin d'autres infos, je vais penser maintenant à te le demander direct lol
Homnorak

http://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://scraproomdeflo.wordpress.com/mon-imaginaire/" onclick="window.open(this.href);return false;
Avatar du membre
Raoh
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 2132
Enregistré le : lun. oct. 07, 2013 17:49 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par Raoh »

Moi l'histoire est plus courte: j'ai regardé Goldo toute petite, je l'ai oublié, parfois il me revenait en tête quand mon père en parlait, puis j'ai réoublié, puis j'ai regardé un épisode en 2005/2006 quand un copain m'en avait gravé sur CD, je m'en suis plus occupé puis j'y suis revenue en rentrant du Japon.
Dans la vie, ne soyons pas une béquille mais choisissons d'être un pilier. ( dixit un de mes piliers!!)
Avatar du membre
ActarusProcyon
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 1675
Enregistré le : mer. mai 08, 2013 13:19 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par ActarusProcyon »

Et bah 8O je suis impressionner par la façon dont tu nous décris ton rapport " affectif " avec notre série préféré , ou parmi les préférés ; c'est selon :)

D'après ton récit , on doit avoir à 1 ans près le même age il me semble :wink:

Tu ne nous a pas précisé si tu ( ou tes parents ) achetais les différentes BD sur Goldorak :)

Je me souviens d'avoir eu un album cartonné grand format acheté dans un monoprix en 79 ou 80 je sais plus trop ( je pencherai pour 79 quand même ) , en revanche j'ai souvenir d'aller acheter avec mes parents les pockets Goldorak qui ont suivis , je ne les aient pas tous eu mais quel plaisir de voir sur le présentoir à chaque parution ( tous les 15 jours il me semble ) le nouveau petit livre en format de poche , d'où le nom :mrgreen: je les bichonnais , pas un coin corné , je faisais attention aux marques de doigts etc etc .... jusqu'au jour où , rentrant du collège ( ma première année ) un après midi , je m'aperçois que ma mère ayant fait le ménage " à fond " avait mis à la poubelle toute ma collec :(

Je ne lui en ai jamais voulu , me disant que ce n'était que des bouquins et qu'elle n'avait pas fait cela dans une intention négative ( elle devait penser que j'avais passé l'age de lire ce type de BD je pense ) car j'achetais régulièrement des revues techniques concernant le matériel sonore ( la nouvelle revue du son , hifi stéréo , etc etc pour ceux qui ont connus ) .

Par contre j'ai souvenir des épisodes de Goldorak diffusée sur M6 le midi en 87 à partir de mi juin :)

Bon comme je n'ai pas la fibre narrative comme tu l'as toi , j'arrête là avec mon rapport avec ce fabuleux dessins animés :mrgreen:

Merci pour ton récit :wink:
ImageImage
Avatar du membre
euphoria
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3315
Enregistré le : mar. mai 07, 2013 17:09 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par euphoria »

merci pour ton récit , quant à moi, ma passion pour goldorak ne m'a jamais quittée depuis le dèbut en 78, je n'ai par contre jamais pu collectionner, car mes parents trouvaient ce DA débiles et violent, d'ailleurs je me demande bien comment ils réagiront (même à mon âge!) lorsqu'ils me verront avec mon tatouage à l'effigie du prince, j'ai toujours été étonnée de voir qu'il y avait tant de fans du robot, je pensais être la seule à vouer une telle passion, je souhaite une longue vie au forum et vive tous les passionnés!!!

nous sommes tous nés pour mourir un jour, n'est ce pas ?...
Avatar du membre
euphoria
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3315
Enregistré le : mar. mai 07, 2013 17:09 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par euphoria »

encore une mauvaise qualité d'image, désolé...
nous sommes tous nés pour mourir un jour, n'est ce pas ?...
Avatar du membre
homnorak
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 2264
Enregistré le : mar. juin 04, 2013 20:36 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par homnorak »

Tu utilises quel lien venant de ton serveur photo?
Homnorak

http://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://scraproomdeflo.wordpress.com/mon-imaginaire/" onclick="window.open(this.href);return false;
Avatar du membre
Monsieur Vilak
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 15945
Enregistré le : lun. janv. 02, 2006 23:32 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par Monsieur Vilak »

Chère Homnorak, je ne pourrais t'aider beaucoup, tu en sais surement plus que moi!
Tout ce que je sais, c'est ce que ces bouquins qu'on m'a ramenés du Japon m'ont appris et qui est maintenant connu de tous.

En fait c'est une question de média!

En 94/97, à une époque sans site web et leur forums, ce genre d'informations ne pouvaient se diffuser à grande échelle . Je pense qu'à cet époque je devais partager ce savoir avec 5 ou 6 personnes grand maximum en France jusqu'à la sortie du anime land HS.

Je regrette parfois cette époque, elle était plus excitante que maintenant où l'information est gratuite et immédiate. On ne transpire plus pour l'avoir et la joie de l'obtenir en est beaucoup réduite...
Prend Goldorak, parles-en, rassemble les gens qui partagent cette passion et rend la plus vivante.
Au final, il y aura encore plus de Goldorak pour toi-même et pour le monde.

Merci Monsieur Huchez...

WIKIRAK
Avatar du membre
dardarmotus
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 719
Enregistré le : ven. déc. 06, 2013 09:55 am

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par dardarmotus »

Monsieur Vilak a écrit :
Je regrette parfois cette époque, elle était plus excitante que maintenant où l'information est gratuite et immédiate. On ne transpire plus pour l'avoir et la joie de l'obtenir en est beaucoup réduite...
Le je suis tout à fait daccord avec toi =)
Image
Avatar du membre
homnorak
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 2264
Enregistré le : mar. juin 04, 2013 20:36 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par homnorak »

et pourtant, il y a tellement de possibilités qu'on se perd un peu dans la masse d'informations.

La preuve le post ouvert sur l'origine de Golodrak ;) On a tous notre idée mais quelle est l'idée de base ? Seul Go Nagai pourrait le dire ou une info sur les livres japopnais mais ça je n'ai pas (en dehors du roman art album)

Et puis, les objets, de nos jours sont certainement plus rare qu'il y a 20 ans car ils sont redevenus une mode, la demande est plus nombreuses donc les prix élevés.
Homnorak

http://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://scraproomdeflo.wordpress.com/mon-imaginaire/" onclick="window.open(this.href);return false;
Avatar du membre
Raoh
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 2132
Enregistré le : lun. oct. 07, 2013 17:49 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par Raoh »

euphoria a écrit :car mes parents trouvaient ce DA débiles et violent,
J'ai souvent entendu mon père regretté que Goldorak ne passe plus à la télé à l'époque où c'était Ken Le Survivant qui était diffusé.
J'étais d'ailleurs étonnée qu'il aime ce truc-là!!!
Dans la vie, ne soyons pas une béquille mais choisissons d'être un pilier. ( dixit un de mes piliers!!)
Avatar du membre
euphoria
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 3315
Enregistré le : mar. mai 07, 2013 17:09 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par euphoria »

l' hébergeur c'est casimage, car je n'arrive pas à m'inscrire sur serving...
nous sommes tous nés pour mourir un jour, n'est ce pas ?...
Avatar du membre
homnorak
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 2264
Enregistré le : mar. juin 04, 2013 20:36 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par homnorak »

vu que ton image est correcte maintenant, Pambou ne serait-il pas passé par là ;) ?

(ndPambou : moi ? meuh non .... :roll: )
Homnorak

http://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/" onclick="window.open(this.href);return false;
http://scraproomdeflo.wordpress.com/mon-imaginaire/" onclick="window.open(this.href);return false;
Avatar du membre
Gurendaizä
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 18935
Enregistré le : mar. mai 08, 2012 18:34 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par Gurendaizä »

Merci pour ces beaux souvenirs ! Qu'est ce qui te fait penser que "tu en as probablement raté un ou deux" ?

Pour ma part, j'étais déjà une "grande" quand j'ai découvert Goldorak, j'avais 11 ans, et pourtant, ce qui m'a tout de suite plu, c'est son côté plus "adulte" que les autres dessins animés de l'époque ! Je l'ai découvert "par hasard" , eh oui cela existe parfois ! Il était presque 18 h, ce 3 juillet 1978, j'ai allumé le poste de télé, j'ai du tomber sur un écran publicitaire, et ensuite, les lettres mythiques inscrites sur le tableau noir "Récré A2", et le choc a été d'autant plus grand. Pourtant, je ne garde que de vagues souvenirs hélas de cette première diffusion, 35 ans après ce sont surtout des sensations que je ressens encore.

Mes "relations" avec la série sont devenues rapidement "fusionnelles" ainsi j'ai mal vécu son interruption en janvier 1980 et l'arrivée d'Albator. En outre, il n'aurait pas fallu que je rate un seul épisode !

A cette époque là déjà je recherchais toutes les informations et les images que je pouvais recueillir sur la série dans les programmes télé, les magazines Télé Junior... je découpais les articles et je les collais dans un album que je m'étais fait et qui ne concernait que Goldorak.

Mais la dernière fois que je le verrais avant longtemps fut le 19 octobre 1983. Ensuite, l'arrivée dans le milieu professionnel allait me faire tourner la page, je n'ai d'ailleurs jamais vu à ce moment là les Chevaliers du Zodiaque ou Ken le Survivant par exemple. Goldorak fut rangé dans mon armoire à souvenirs et je ne verrais donc pas les diffusions de 1987 et ultérieures. Peut être resterait-il là pour l'éternité ? A moins que... En fait, resté toujours dans mon coeur, il attendait patiemment que j'ouvre un jour la "porte" et c'est arrivé bien plus tard, en mai 2009 alors que je surfais sur Internet, Internet que je venais d'avoir depuis quelques mois seulement. Pourquoi son nom s'est il imposé à moi ce jour là ? Je ne saurais vraiment le dire, sauf que j'ai été étonnée par le nombre de sites parlant de notre héros. Et depuis que j'ai vu une vidéo de l'épisode "les amoureux d'Euphor", ce fut un choc presque comparable à celui du 3 juillet 1978 et je repris en quelque sorte la série où je l'avais laissée 25 ans plus tôt !

:goldo3:
グレンダイザー
Avatar du membre
Monsieur Vilak
Grand Goldorak
Grand Goldorak
Messages : 15945
Enregistré le : lun. janv. 02, 2006 23:32 pm

Re: Moi et Goldorak, une histoire de 35 ans...

Message par Monsieur Vilak »

Gurendaizä a écrit :Merci pour ces beaux souvenirs ! Qu'est ce qui te fait penser que "tu en as probablement raté un ou deux" ? :goldo3:
Ben septembre 80, ça me fait quand même six ans. Si j'avais vu la fin je ne l'aurai pas oubliée je pense. Après en être vraiment sur, je ne m'y aventurerai pas.

Quand je regarde les dates, je me rend compte combien le temps passe lentement quand on est un jeune enfant.
Entre sept. 80 et janvier 82, il n'y a pas un an et demi et ce trou entre "la légende d'Actarus" et "Et l'aventure continue" me semble, dans mes souvenirs, avoir été énormément plus long.

Merci à toi aussi pour tes souvenirs. Là où je te rejoins le plus, c'est quand tu dis que ce que tu gardes de cette première diffusion c'est plus les sensations que tu as ressenties que le DA lui-même.
Prend Goldorak, parles-en, rassemble les gens qui partagent cette passion et rend la plus vivante.
Au final, il y aura encore plus de Goldorak pour toi-même et pour le monde.

Merci Monsieur Huchez...

WIKIRAK
Répondre